Partenaires

Le projet TICmbay est financé par « The New Alliance ICT Extension Challenge fund ». « The New Alliance ICT Extension Challenge fund » est financée par plusieurs donateurs notamment par l’Initiative ‘Feed the future’ du Gouvernement des Etat-Unis d’Amérique au travers de USAID et UK AId du Gouvernement Britanique. Le projet est implémenté par 6 partenaires principaux:

  • Concern Universal: Concern Universal est une organisation internationale de développement créée en 1976 qui lutte contre la pauvreté en Afrique, puis en Amérique Latine et en Asie, respectivement depuis 1992 et 1994. Notre vision est celle d’un monde où justice, dignité et respect prévalent pour tous. Notre mission est de travailler en partenariat pour lutter contre la pauvreté et l’inégalité. Nous soutenons des actions concrètes qui permettent aux peuples d’améliorer leurs conditions de vie et de forger leur propre avenir. La communauté est au cœur de notre travail, notre approche de facilitation a pour objectif le renforcement de ses capacités pour changer favorablement leur environnement (naturel, social, économique et politique).
  • Practical Action: Practical Action est une ONG internationale dont le siège sociale est au Royaume-Uni, qui travaille dans la lutte contre la pauvreté depuis près de 50 ans. Practical Action œuvre pour l’avènement d’un état de justice technologique où les populations auront le droit de décider, de choisir et d’utiliser les technologies leur permettant de mener leur mode de vie auxquels elles aspirent, sans compromettre la capacité des générations futures. Ceci passe par un accès universel aux technologies et services nécessaires pour une meilleure qualité de vie. La réalisation de ce but exige également que les consommateurs et promoteurs de technologies prennent en compte l’impact de celles-ci sur les autres personnes vivant sur la planète et sur l’avenir des prochaines générations afin de garantir une innovation et une utilisation plus juste des technologies.
    Practical Action partage avec les populations les plus démunies les connaissances technologiques et les nouvelles pratiques professionnelles afin de leur donner les moyens de se sortir par elles-mêmes de leur condition de pauvreté. Nous œuvrons à améliorer la vie des personnes pauvres en Afrique subsaharienne, en Asie du Sud et en Amérique latine à travers plus d’une centaine de projets sur le terrain, combinées à nos activités de capitalisation et de partage de connaissances qui visent à informer les pratiques et politiques de développement tant au niveau local que global.
    Plus d’un million de personnes ont bénéficié directement des projets de Practical Action en 2013-14 et beaucoup d’autres ont été aidés indirectement par des changements dans les pratiques et politiques de développement et ceux, au bénéfice des plus pauvres. Notre service de conseil gratuit – Practical Answers – a répondu à plus de 68.000 demandes de renseignements techniques.
  • SBC4D: SBC4D est une société française de services informatiques spécialisée dans les technologies Web et mobiles au service de l’aide au développement des pays pauvres. Son responsable, Stéphane Boyera, est reconnu internationalement comme un pionnier dans ce domaine et est déjà intervenu dans plus de 20 pays dans le monde en Afrique surtout mais également dans le Pacifique, l’Asie du Sud et Sud-Est et l’Amérique Latine. SBC4D travaille pour de nombreux clients incluant différentes agences de l’ONU (UNESCO, UNDP, UNMC, ITC, etc.), la Banque Mondiale, des organismes de développement (e.g. CTA, etc.) des ONG ou fondations caritatives (MTV Staying Alive Foudation, Open Knowledge foundation, World Wide Web Foundation, etc.), des organismes de recherche ou de standardisation (W3C, ODI, etc.) ou des sociétés commerciales comme Orange ou Al Jazzera.
  • University of California – Santa Cruz:
  • ADG:
    En collaboration avec ses partenaires, ADG promeut la souveraineté alimentaire des populations du Sud et une agriculture familiale respectueuse de la terre et de ses artisans:

    • ADG propose à des familles et aux organisations qui les représentent, un appui technique, méthodologique et financier, en particulier pour la production, la transformation, la commercialisation et la consommation de produits agricoles de qualité;
    • ADG développe des formations afin de renforcer les compétences d’acteurs locaux du développement;
    • ADG facilite le dialogue entre les organisations paysannes, les acteurs locaux et les autorités locales et nationales dans l’intérêt des familles paysannes;
    • ADG informe et sensibilise la population belge sur la souveraineté alimentaire, l’agriculture familiale, les réalités du Sud et la recherche de rapports justes et équitables entre les personnes.